Le cannabis

Conseils aux parents d'adolescents et de jeunes adultes

En tant que parent d'adolescent ou de jeune adulte, la décision du gouvernement fédéral de légaliser le cannabis peut vous préoccuper.

La légalisation du cannabis ne signifie pas qu’il s’agit d’une drogue banale. Il y a plusieurs risques chez les jeunes consommateurs de cannabis. La légalisation peut être une occasion de discuter avec votre enfant au sujet des drogues et de l’alcool. 

Votre adolescent et le cannabis

L’adolescence se caractérise par plusieurs changements, dont un intérêt grandissant pour de nouvelles expériences, comme la consommation d’alcool ou d’autres drogues dont le cannabis. Pour la plupart des jeunes, ces expériences sont de courte durée et n’occupent pas une grande place dans leur vie.   

À l’adolescence, les jeunes consomment du cannabis le plus souvent :

  • par curiosité;
  • pour faire comme leurs amis;
  • lors d’évènements sociaux;
  • pour le plaisir et les effets qu’il procure (buzz);
  • pour gérer leur stress ou affronter des difficultés.  

Pour la plupart des jeunes, les épisodes de consommation d’alcool ou de drogue sont passagers et ne bouleversent pas leur vie. Dans ces cas, le coût et l’effet de la substance, de même que la crainte des conséquences et des effets possibles sur la santé, sont suffisamment convaincants pour qu’ils contrôlent leur consommation.

Par ailleurs, contrairement à ce que certains adolescents croient, ce n’est pas la majorité d’entre eux qui consomment du cannabis. L’Enquête québécoise sur la santé de la population 2014-2015 révèle que ce sont plutôt environ 30 % des jeunes de 15 à 17 ans qui en consomment au moins une fois dans une année. Dans la plupart des cas, ils le font pour expérimenter ou consomment de façon occasionnelle. Le fait de mentionner ces données à votre jeune peut l’aider à réaliser que la consommation de cannabis n’est pas la norme et l’encourager à résister à la pression de son entourage.

Parler de cannabis avec votre adolescent ou votre jeune adulte

Peu importe l’âge de votre enfant, parler de la consommation de cannabis avec lui peut être difficile. Cela demeure néanmoins le meilleur moyen de l’aider à prendre des décisions éclairées. Voici quelques conseils pour amorcer la discussion avec lui.

Préparez votre discussion

  • Informez-vous sur le cannabis : sa composition, ses effets, ses conséquences possibles sur la santé et, si vous le souhaitez, sur les raisons de la légalisation du cannabis. Privilégiez l’information objective et provenant de sources fiables.
  • Prenez le temps de réfléchir à certains éléments qui vous concernent et qui peuvent avoir une influence sur votre enfant :
    • votre opinion par rapport à la consommation de cannabis;
    • vos propres habitudes de consommation;
    • les messages transmis à votre enfant dans le passé et ceux que vous souhaitez lui transmettre à l’avenir.
  • Prenez le temps de réfléchir à la situation de votre enfant :
    • les raisons pour lesquelles il consommerait ou non du cannabis;
    • le ou les contextes dans lesquels il pourrait être amené à en consommer;
    • ses intérêts et passe-temps;
    • les activités saines qui l’intéressent ou qui pourraient l’intéresser.
  • Essayez de ne pas avoir d’idée préconçue sur ses perceptions et sur son expérience par rapport au cannabis.

Le feuillet information Parlez-vous cannabis? s'adresse aux parents d’adolescents. Vous y trouverez des informations sur le cannabis, les statistiques, la légalisation et les ressources d'aide disponibles. Des pistes de discussion sont proposées ainsi qu'une réflexion sur notre influence en tant que parents au plan de la consommation d’alcool ou de drogues. Les indices d'une consommation problématique sont également présentés.

Trouvez un moment propice

  • Trouvez un moment où l’atmosphère est détendue, où vous et votre jeune êtes ouverts à la discussion et avez du temps.
  • Exprimez à votre enfant votre souhait de discuter avec lui sur la question de la légalisation du cannabis ou sur la consommation d’alcool ou d’autres drogues. Vous pouvez aborder la question de différentes façons, par exemple :
    • « On entend beaucoup parler de la légalisation du cannabis. » ou « J’ai entendu dire qu’il y a un certain nombre de jeunes qui fument du cannabis. »
    • « J’aimerais en discuter avec toi parce que je pense que c’est important. »
    • « As-tu envie d’en parler? Quand aimerais-tu que nous en parlions? »

Écoutez votre enfant et faites preuve d’ouverture

  • Une fois que votre jeune a accepté de discuter du sujet, vous pouvez engager la discussion avec des questions ouvertes. Par exemple : « Qu’est-ce que tu comprends de la légalisation du cannabis? » ou « Comment décrirais-tu la situation à ton école et dans ton milieu quant à la consommation de cannabis? »
  • Demandez l’opinion de votre jeune et reconnaissez son point de vue. Cela ne veut pas dire que vous devez être d'accord avec ce qu'il dit, mais tentez d’éviter les jugements. Si ce qu’il dit vous incite à le sermonner, il sera moins tenté de vous parler une prochaine fois.
  • Restez ouvert et à l’écoute. Assurez-vous qu’il voit que vous l’écoutez vraiment. Gardez une attitude positive. Lorsqu’ils se sentent entendus, les jeunes sont plus enclins à vouloir discuter.
  • Laissez à votre enfant la chance de parler de sa situation et d’exprimer ses propres sentiments. Utilisez des questions qui encouragent la réflexion et l'expression de sentiments et de points de vue. Par exemple :
    • « Comment te sens-tu quand cela arrive? »
    • « Pourquoi est-ce que tu penses cela? »
    • « Qu’est-ce qui t’inquiète? »

Abordez le sujet de l’alcool et des autres drogues

  • Selon les circonstances, discutez avec votre jeune des moyens pour faire face à la pression des amis. Cela peut consister à lui apprendre à dire non. Beaucoup de jeunes ne réalisent pas que dire simplement « non » ou « consommer ne me fait pas tripper » est une réponse suffisante et efficace pour refuser de consommer.
  • Aidez votre enfant à s’informer des effets du cannabis, de l’alcool et des autres drogues.
  • Dites-lui que vous êtes ouvert à en discuter de nouveau.
  • En tant que parent, soyez présent auprès de votre enfant dans son développement. Votre relation avec lui est différente de celle qu’il entretient avec ses amis. Vos attitudes peuvent l’aider à faire des choix éclairés. Pour obtenir d’autres conseils, consultez la page Consommation d’alcool ou d’autres drogues ou pratique des jeux de hasard et d’argent : Intervenir auprès de votre adolescent, du Portail santé mieux-être.

Si votre enfant consomme du cannabis

  • N'ayez pas peur de prendre les devants quand vous avez quelque chose à dire à votre enfant. Abordez le sujet avec lui alors que vous êtes tous les deux calmes et non sous l'effet de l’alcool ou d’une autre drogue.
  • Dites à votre jeune que vous vous souciez de son bien-être et que vous voulez vous assurer qu’il possède de l’information exacte et à jour sur les risques de la consommation de cannabis pour la santé et la sécurité.
  • Découvrez ce qui amène ou qui a amené votre enfant à consommer du cannabis. Par exemple :
    • le fait que ses amis en consomment et qu’il veut faire comme eux;
    • les sensations que le cannabis procure;
    • le fait que c’était présent dans un évènement social (ex. : lors d’un party ou d’une soirée entre amis);
    • le fait qu’il s’en serve pour gérer son stress ou pour affronter des difficultés.
  • Il peut aussi être utile de savoir à quelle fréquence votre enfant consomme du cannabis. Comprendre la différence entre un jeune qui consomme de la drogue de manière occasionnelle et un autre qui présente un problème de consommation est important. Pour en savoir plus sur les types de consommation, consultez la page Consommation d’alcool ou d’autres drogues ou pratique des jeux de hasard et d’argent : Intervenir auprès de votre adolescent, du Portail santé mieux-être.
  • Si votre jeune consomme du cannabis, que ce soit de façon occasionnelle ou régulière, il est utile de discuter avec lui des conditions pour consommer à moindres risques pour soi et autrui.

Consommation à moindres risques

Que votre enfant soit un adolescent ou un jeune adulte, discutez avec lui de moyens pour réduire les conséquences négatives possibles de la consommation de cannabis et explorez les recommandations de consommation de cannabis à moindres risques.

Notez que s’il y a des troubles de santé mentale dans la famille et que votre enfant présente des antécédents de troubles mentaux, il ne devrait pas consommer de cannabis.

Votre influence en tant que parents

Certains parents croient que leur enfant considère peu ou ne considère pas ce qu’ils leur disent. Dans l’Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaires 2010-2011, les jeunes ont affirmé que leurs parents sont les personnes qui ont le plus d’influence sur leur vie et leurs décisions, plus encore que leurs amis. Si vous n’approuvez pas la consommation de cannabis de votre enfant et que vous lui dites, vous l’influencerez probablement. Si vous approuvez sa consommation de cannabis et que vous lui dites, vous l’influencerez aussi. Même si votre jeune ne vous le dit pas, votre opinion compte pour lui et vous influencerez ses choix et attitudes dans l’avenir. N’oubliez pas que votre jeune cherche des repères. Votre attitude en tant que parent est déterminante.

Vous trouverez d’autres conseils pour aider votre adolescent à faire des choix éclairés dans le Portail santé mieux-être.

Pourquoi légaliser et encadrer le cannabis

Présentement, le cannabis est une drogue illégale. La prohibition, ou l’interdiction de produire, de vendre ou de consommer un produit ou une substance, vise à en réduire l’offre et la demande. Toutefois, dans le cas du cannabis, la prohibition n’a pas eu les effets escomptés. On constate que, malgré l’interdiction, la consommation de cannabis se poursuit. Dans ce contexte, il est préférable de réglementer toutes les étapes depuis la production du cannabis jusqu’à sa vente afin de mieux protéger la population.

Le cannabis ne sera pas légalisé parce qu’il est sans conséquence ou bon pour la santé. C’est tout le contraire : c’est parce que le cannabis comporte des risques pour la santé et la sécurité que le gouvernement souhaite encadrer, entre autres, la composition et la qualité de la substance afin d’en minimiser les risques.

La légalisation du cannabis n’est pas un incitatif à en consommer. Elle ne doit pas envoyer un message de banalisation de la substance, ni un signal d’une quelconque normalisation. Elle vise plutôt à diriger les consommateurs vers un marché légal, plus sécuritaire, mais sans toutefois en stimuler la demande. La légalisation du cannabis permet de mettre en place des conditions pour fournir de l’information juste sur la composition de la substance, les effets et les risques qui y sont associés et les moyens de réduire ceux-ci.

Besoin d'aide

Depuis plusieurs années, le ministère de la Santé et des Services sociaux produit une campagne d’information et de sensibilisation visant à prévenir, chez les jeunes, les risques et les conséquences liés à la consommation d’alcool ou d’autres drogues et à la pratique des jeux de hasard et d’argent.

Si vous désirez obtenir de l’aide ou de l’information sur la consommation de cannabis, d’alcool ou d’autres drogues, des intervenants sont disponibles pour vous aider, vous écouter et vous proposer des solutions sans vous juger, et ce, peu importe le type de consommation de votre adolescent. Consultez le Portail santé mieux-être pour trouver une ressource.

Références

CENTRE DE TOXICOMANIE ET DE SANTÉ MENTALE. (2012). Cannabis marijuana, haschisch. 3 p  

COLORADO DEPARTMENT OF PUBLIC HEALTH & ENRIRONMENT. (2018) Good to know Colorado. How to talk to youth about marijuana. (en anglais seulement)

HERE TO HELP (BC Partners for Mental Heallth and Addiction Information). Cannabis Use and Youth: A Parent’s Guide. Canadian Mental Health Association (BC Division), Centre for Addictions Research of BC, F.O.R.C.E. Society for Kids’ Mental Health, 2012, 17 p. (en anglais seulement)

NATIONAL ACADEMIES OF SCIENCES, ENGINEERING, AND MEDICINE. The health effects of cannabis and cannabinoids: The current state of evidence and recommendations for research. Washington, DC: The National Academies Press, 2017. (en anglais seulement)

JEUNESSE SANS DROGUE CANADA. Parler cannabis : Savoir discuter avec son ado. (Sans date),  p. 1-24.

SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE. Marijana : ce que les parents doivent savoir – Soins de nos enfants, 2016. 

Dernière mise à jour : 21 mars 2018, 15:40