Le cannabis

Formes du cannabis et méthodes de consommation

Le cannabis se présente sous différentes formes, lesquelles vont déterminer comment la substance sera consommée.

Le cannabis peut se présenter sous sa forme végétale séchée ou moulue. La substance peut être transformée et se présenter sous une forme appelée extraits de cannabis. Le cannabis séché et les extraits de cannabis peuvent être intégrés à des aliments, à des boissons, à des crèmes ou à des lotions et se présenter alors sous la forme de produits comestibles ou de produits à usage topique.

Cette liste des formes du cannabis n’est pas exhaustive et peut faire l’objet de mises à jour puisque les formes évoluent continuellement, tout comme les méthodes de consommation.

Cannabis séché

Les fleurs, feuilles et tiges du cannabis peuvent être séchées ou moulues. Ce sont les fleurs qui sont majoritairement utilisées pour produire du cannabis séché. D’ailleurs, la fleur est l’élément principal qui intéresse autant les producteurs que les consommateurs.

Le cannabis séché peut être roulé et fumé comme une cigarette, appelée joint, ou être fumé à l’aide d’une pipe ou d’un bong. Lorsque moulu, le cannabis peut être introduit dans un vaporisateur stationnaire ou portatif pour être chauffé et inhalé sous forme d’aérosol. Le cannabis séché est consommé le plus souvent par inhalation de fumée ou d’aérosol.

Le cannabis séché peut aussi servir d’ingrédient à une recette. Certaines personnes vont donc le cuisiner ou encore en extraire les composantes d’intérêt en vue d’autres utilisations.

Extraits de cannabis

Les extraits sont une forme de cannabis souvent appelés des produits « concentrés ». Cependant, si un produit de cannabis concentré est toujours un extrait, ce ne sont pas tous les extraits qui sont des produits concentrés.

Les extraits de cannabis sont obtenus après avoir soumis la substance à un processus d’extraction avec solvant (extraction chimique avec butane, propane, etc.) ou sans solvant (extraction physique par la pression, la chaleur, etc.). L’apparence solide ou liquide de l’extrait va dépendre de la technique d’extraction utilisée.

Les extraits de cannabis sont des produits qui généralement sont inhalés ou ingérés.

Voici des exemples d’extraits de cannabis consommés par inhalation :

  • kief;
  • haschisch;
  • bubble hash;
  • shatter;
  • BHO (Butane Hash Oil);
  • rosin;
  • budder, badder;
  • crumble;
  • distillat.

Voici des exemples d’extraits de cannabis consommés par ingestion :

  • huiles;
  • teintures;
  • timbres.

Les extraits de cannabis peuvent être inhalés ou ingérés directement sous leur forme pure ou être dilués à l’aide d’huiles (ex. : huile d’olive, huile de noix de coco) ou de diluants (ex. : glycérine). Les extraits de cannabis solides peuvent être mélangés à la fleur séchée ou introduits dans un aliment.

Les extraits de cannabis liquides peuvent aussi être introduits dans un produit alimentaire. Ils peuvent par ailleurs être avalés sous la forme de capsules, être absorbés par les muqueuses lorsque placés sous la langue (consommation sublinguale) ou être absorbés par voie orale, sous forme de gouttes (à l’aide d’un atomiseur ou d’un compte-gouttes).

Les deux formes d’extraits, solide et liquide, peuvent être consommées par tamponnage (dabbing) ou par vaporisation du produit pur. Le terme vapotage est parfois employé pour englober le tamponnage et la vaporisation. Mais le vapotage fait plutôt appel à un extrait liquide de cannabinoïdes auquel a été ajouté un agent diluant, tel que le glycérol, le propylène glycol ou la glycérine végétale. Ce liquide est alors vapoté à l’aide d’un vape pen jetable ou d’une cartouche à installer sur une batterie portative.

Produits de cannabis comestibles

Les produits de cannabis comestibles sont des aliments solides ou liquides qui contiennent du cannabis. Ils sont consommés par ingestion.

Voici des exemples d’aliments solides pouvant contenir du cannabis :

  • jujubes;
  • brownies;
  • muffins;
  • chocolats.

Voici des exemples d’aliments liquides pouvant contenir du cannabis :

  • eaux pétillantes;
  • eaux infusées;
  • boissons au malt;
  • thés.

Produits de cannabis pour usage topique

Les produits de cannabis pour usage topique sont normalement appliqués sur la peau, les ongles ou les cheveux, pour un effet généralement local. Des effets sur les fonctions cognitives peuvent toutefois survenir si des agents ont été ajoutés au produit pour permettre à celui-ci de traverser la peau jusqu’au sang et atteindre le cerveau. Les produits pour usage topique ne doivent pas être ingérés.

Voici des exemples de produits de cannabis pour usage topique :

  • lotion;
  • crème;
  • baume;
  • sel de bain;
  • timbre.

Dernière mise à jour : 30 janvier 2020, 15:02